Navigation principale
Pour les employés de l'État
Bibliothèque
Cécile-Rouleau
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Employés de l’État
  3. Nouveautés
  4. Exposition virtuelle sur la transition énergétique

Exposition virtuelle sur la transition énergétique

Qu’est-ce que la transition énergétique?

Selon Connaissances des énergies, un organisme à but non lucratif  ayant pour objectif   de faire connaître les énergies auprès du grand public, la  transition énergétique  est un concept traduisant  l’abandon progressif de certaines énergies (fossiles, parfois nucléaire) conjointement au développement d’autres énergies renouvelables, accompagné notamment par des actions d’efficacité énergétique 1.

Apparue dans les années 1980 en Allemagne, la notion de transition énergétique s’inscrit dans un contexte d’une conscientisation accrue des enjeux environnementaux et climatiques. Les actions se traduisent différemment selon les pays où la démarche est entreprise.

Dans une optique de développement durable, la transition énergétique permet de répondre à la demande de consommation d’énergie et à des impératifs de protection de l’environnement, notamment à  faire diminuer l’émission de gaz à effets de serre.

La transition énergétique en trois étapes 2 :

1. Définir le mix  d’énergie  (bouquet énergétique)

Il s’agit du  choix des types d’énergie. Chaque pays répartit différemment les sources d’énergie primaires pour satisfaire sa consommation énergétique. Ces sources servent à produire l’électricité, les carburants pour les transports, le chauffage, la climatisation, l’industrie ou les habitations. La proportion allouée aux types d’énergie (énergies fossiles, nucléaire, énergies renouvelables) diffère beaucoup d’un pays à l’autre. Les énergies fossiles telles que le pétrole, le gaz naturel et le charbon sont encore nettement dominantes au niveau mondial; elles contribuent à plus de 80% de la consommation énergétique.

Chaque région ou pays définit la composition de son bouquet énergétique en fonction de plusieurs facteurs , soit : la disponibilité des ressources exploitables sur son territoire ou de l’importation de celles-ci; l’ampleur de ses besoins énergétiques et les choix politiques en fonction de son contexte économique, social, démographique, géopolitique et environnemental.

2. Développer les énergies renouvelables

Ces types d’énergie sont en émergence (solaire, éolien, géothermie, marémotrice, biomasse, etc.), mais contribuent encore peu à satisfaire la demande énergétique. Elles sont potentiellement inépuisables, leur développement  comporte par contre  des défis importants.

3. Rendre plus propres les énergies fossiles

C’est-à-dire, entre autres, améliorer la performance énergétique des véhicules, des processus industriels et des bâtiments, afin que ceux-ci consomment moins d’énergie.

Enjeux et  défis

La transition des énergies fossiles vers des énergies renouvelables  permettrait  de répondre à la demande énergétique en évitant d’aggraver le bilan environnemental de la planète. Elle comporte cependant plusieurs défis importants.

Les énergies renouvelables ont un caractère intermittent et nécessitent le développement de méthodes de stockage et de transport. Elles devront être produites à un coût acceptable et considérées acceptables socialement (gestion des nuisances environnementales) 3.

En effet,  d’après M. Vaclav Havel, rédacteur  de l’article  L’énergie au XXIe siècle : quelques pistes de réflexion paru   dans l’Observateur de l’OCDE, plusieurs facteurs compliquent  la transition énergétique et la rende ardue 4 :

  • L’ampleur du changement
  •  La moindre densité énergétique des combustibles alternatifs
  •  La densité de puissance très inférieure des énergies renouvelables
  •  L’intermittence des flux énergétiques des énergies renouvelables
  • La répartition inégale de ces ressources

Le recours aux énergies renouvelables pourrait permettre d’améliorer les trois enjeux suivants 2 :

  • Limiter la dépendance énergétique (notamment aux énergies fossiles) et sécuriser les approvisionnements
  • Lutter contre l’augmentation des prix de l’énergie, qui entraîne des coûts importants
  •  Lutter contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et donc en améliorant l’efficacité énergétique.

Quelques pistes de solution pour la transition énergétique pourraient constituer à utiliser les subventions aux énergies (suppression de celles destinées aux énergies fossiles et renforcement  pour les énergies renouvelables)  comme  un élément incitatif, fixer des objectifs de production obligatoires et intensifier  la recherche et du développement 4.

Sources

1. Connaissance des énergies. Qu’appelle-t-on exactement la « transition énergétique » ?
    Cliquer ici pour consulter le document.

2.  Planète Énergies. Qu’est-ce que le mix énergétique?
     Cliquer ici pour consulter le document.

3. IFP Énergies nouvelles. IFPEN et la transition énergétique.
Cliquer ici pour consulter le document.

4. Smil, Vaclav (2006). « L’énergie au XXIe siècle : quelques pistes de réflexion« . L’Observateur de l’OCDE no 258-259.
Cliquer ici pour consulter le document.

Exposition virtuelle

Le personnel de la Bibliothèque Cécile-Rouleau (BCR) vous convie à visiter une exposition de documents portant sur la transition énergétique. Profitez de l’occasion qui vous est offerte pour en apprendre davantage sur les enjeux du passage aux énergies renouvelables au Québec et dans le monde. Tous les documents présentés sont disponibles pour emprunt. Pour les obtenir, communiquez avec l’équipe de la BCR.

Si vous souhaitez approfondir la thématique, nous vous invitons à consulter la nouvelle  bibliographie sélective  réalisée par le personnel de la BCR à l’occasion de l’exposition.

Bibliothèque Cécile-Rouleau
700, rue Jacques-Parizeau, RC
Québec (Québec) G1R 5E5
Pour plus d’informations, communiquez avec l’équipe de la BCR:
Téléphone : (418) 643-1515
Sans frais : 1 (855) 643-1515

Téléphone : 418 643-1515

Sans frais : 1 855 643-1515

Courriel: bcr@cspq.gouv.qc.ca

Bonne visite!

 

Renouveler les politiques locales de l'énergie

 

 

 

Bailleul, E., et al. (2016). Renouveler les politiques locales de l’énergie. Montreuil : Neuvy-en-Champagne, Cédis ; Le passager clandestin.

Cote : TJ 807.9 F815 R419 2016

Résumé: La  transition énergétique, une contrainte de plus pour les territoires ? Plutôt un véritable moteur de développement local. Car la transition énergétique permet la diminution de la facture énergétique des collectivités et de leurs citoyens, la revitalisation du territoire, la structuration de filières économiques et une nouvelle dynamique citoyenne. Les défis du changement climatique et de la nécessaire sortie des énergies fossiles nécessitent la mobilisation de tous, à toutes les échelles, pour accomplir la transition énergétique. Les territoires ont un rôle majeur : ils ont la capacité et la responsabilité de contribuer à cette transition en mobilisant les ressources en énergies renouvelables dont ils disposent. Destiné aux acteurs locaux, ce guide pratique propose une approche opérationnelle et transversale de l’action locale en matière d’énergie, illustrée par de nombreux exemples de terrain où les acteurs ont su (re)prendre en main la question de l’énergie.

Bibliographie sélective sur la transition énergétique

 

 

Baril, S. et Centre de services partagés du Québec. Bibliothèque Cécile-Rouleau. Service de l’accueil et de la référence. (2017). Bibliographie sélective sur la transition énergétique. Québec (Province) : Centre de services partagés du Québec, Bibliothèque Cécile-Rouleau, Service de l’accueil et de la référence.

Cliquer ici pour accéder au document.

Solutions énergétiques dans les écoquartiers

 

 

Beddiar, K., et al. (2015). Solutions énergétiques dans les écoquartiers. Paris : Dunod.

Cote : HT 243 F815 B399s 2015

Résumé:Les écoquartiers sont nés de la nécessité d’aménager des territoires urbains dans le respect de l’environnement, des normes actuelles et du bien-être de leurs occupants. Après un rappel des aspects sociaux-politiques, économiques, réglementaires, techniques et environnementaux des écoquartiers, cet ouvrage aborde la question centrale de l’énergie, sous ses différents aspects :
Considérations et solutions énergétiques. Réglementation, besoins et efficacité énergétiques, conception et implantation des bâtiments, production et distribution, solutions innovantes…
Sources d’énergie durables. Biomasse, géothermie et pompes à chaleur, énergie solaire thermique ou électrique, éolien et énergie hydraulique : aspects économiques et techniques, exemples de mise en oeuvre.
Études de cas. Présentation et analyse de quatre écoquartiers français : contexte environnemental, gouvernance, solutions énergétiques retenues…
Plus de 200 schémas et photographies illustrent cet ouvrage de référence pour tous les professionnels (architectes et urbanistes, bureaux d’étude, maîtres d’ouvrage, décideurs politiques…) et tous les étudiants du domaine que concluent une annexe consacrée à la RT 2012 et un glossaire.

Quelle place pour la compétitivité industrielle?: usages, énergie grise, efficacité énergétique

 

 

 

 Bordigoni, M., et al. (2014). Quelle place pour l’énergie dans la compétitivité industrielle? : usages, énergie grise, efficacité énergétique. Paris : Chambre de commerce et d’industrie Paris Île-de-France.

Cote : HD 9502 A2 B729q 2014c

Résumé:Dans une économie globalisée et face à des prix souvent fluctuants, l’énergie et sa contribution à la compétitivité du secteur industriel est un enjeu économique majeur régulièrement à la une de l’actualité. C’est pourquoi il est maintenant essentiel de définir et de caractériser les liens entre énergie et compétitivité industrielle afin de quitter l’espace de la polémique pour une réflexion cohérente et objectivée. La dépendance économique d’un secteur industriel à l’énergie est définie par les usages, les prix et finalement par les coûts. L’influence de l’énergie s’évalue surtout par rapport aux autres déterminants économiques, tels que le positionnement en gamme des produits, la demande ou la productivité. Les auteurs montrent que la fragmentation de la chaîne de production internationalise la dépendance énergétique des secteurs industriels. Ainsi, les coûts de l’énergie pour un chimiste en Russie, avec une transformation intermédiaire en Allemagne, affectent indirectement le coût de production des médicaments en France. Cela constitue un flux d’énergie dite « grise ». L’accroissement des coûts à cause de l’augmentation du prix de l’énergie n’est pas une fatalité. L’efficacité énergétique des procédés de fabrication constitue un levier d’action important pour agir sur la maîtrise de ces coûts. Dans l’ouvrage, les gisements d’économies d’énergie sont évalués et illustrés par des réalisations récentes dans l’industrie.

 Bourque, G. L. (2015). Transition énergétique l’urgence d’agir. Montréal : Éditions Vie économique.

Cliquer ici pour accéder au document.

La croissance verte: une solution d'avenir?

 

 

 

 Cercles des économistes. (2013). La croissance verte : une solution d’avenir? Paris : Presses universitaires de France : Descartes.

Cote : HC 79 D489.2 C412c 2013

Résumé:La problématique de la croissance verte s’inscrit dans l’exacerbation de la contradiction énergie-climat. La diminution des émissions de gaz à effet de serre va progressivement (à quel rythme ?) s’imposer comme une nécessité pour maintenir l’état de la planète acceptable. Ceci entraîne l’émergence de nouvelles formes de croissance, plus vertes, plus responsables, plus décentralisées. Certains pays, comme l’Allemagne, illustrent ces nouvelles orientations. La théorie économique est elle-même interpelée par ces questions et de nouveaux indicateurs de développement sont proposés. De quels outils de politique économique disposons-nous pour accélérer une transition qui est à la fois énergétique, écologique, économique et financière ?

Accompagner la transition énergétique grâce au numérique: vers la smart city

 

 

 Chassagne, C. (2016). Accompagner la transition énergétique grâce au numérique : vers la smart city. Voiron : territorial éditions.

Cote : HT 243 F815 C488a 2016

Résumé:
Confrontés à de nombreux défis (économiques, environnementaux, sociaux et sociétaux), les territoires sont contraints d’entrer en transition. Cette transition est énergétique, avec l’épuisement des énergies fossiles et le dérèglement climatique, mais elle est aussi numérique, avec les nouvelles technologies qui modifient profondément nos modes de vie et de fonctionnement. Les collectivités territoriales sont en première ligne pour conduire la transition énergétique : actions sur les politiques publiques, incitation au changement des comportements, exemplarité…Ce Dossier d’experts a pour objectif de montrer la vitalité de ces territoires en transition, qui utilisent l’innovation technologique pour s’engager dans la transition énergétique. Il présente un état des lieux de ces deux transitions : numérique puis énergétique. Il insiste, notamment, sur l’importance des services numériques pour mieux gérer la ville mais aussi sur la transformation induite par l’économie de partage et le pouvoir des citoyens. Car ces nouveaux territoires issus de la transition ne seront acceptés par leurs habitants que s’ils ont été en partie construits avec eux. Enfin, il propose des facteurs clés du succès de ces transitions.

L'énergie en état de choc: 12 cris d'alarme

 

 

 

 Chevalier, J.-M., et al. (2015). L’énergie en état de choc : 12 cris d’alarme. Paris : Éditions Eyrolles.

Cote : HC 79 E19.2 E56 2015

Résumé:Le monde de l’énergie connaît actuellement une série de chocs Réchauffement climatique et transition énergétique, bien sûr, mais également baisse brutale du prix du pétrole, questionnements autour du nucléaire ou révolution des gaz de schistes, autant de bouleversements dont les enjeux réels ne sont souvent qu’effleurés dans le débat public.Il y a pourtant urgence à se poser les vraies questions, car les conséquences des décisions prises affecteront profondément les générations à venir. C’est le défi qu’ont accepté de relever les experts rassemblés dans ce livre, parmi les plus incontestés : tirer collectivement la sonnette d’alarme pour éclairer nos choix énergétiques.Les auteurs ne partagent pas tous le même point de vue, mais une conviction les unit : celle de la gravité de la situation, celle de son urgence, et celle de la possibilité d’agir encore efficacement pour trouver un équilibre énergétique durable.

Scénarios de transition énergétique en ville: acteurs, régulations, technologies

 

 

 

 Debizet, G., et al. (2015). Scénarios de transition énergétique en ville : acteurs, régulations, technologies. Paris : La documentation Française.

Cote : HD 9502 F8152 S289 2015

Résumé:La transition énergétique est loin d’être écrite. Cet ouvrage révèle les liens entre les régulations publiques, les acteurs, les technologies, les réseaux et l’espace. Des chercheurs en aménagement et urbanisme, en gestion, en technologie, en sciences politiques et économiques ont interrogé 50 grands témoins de l’énergie, de la construction et de l’urbanisme. Ils ont croisé leurs analyses sur les systèmes énergétiques locaux afin d’élaborer quatre scénarios à l’horizon 2040 centrés sur des acteurs pivots. Questionnant le degré et les échelles de l’autonomie énergétique, cet ouvrage intéresse les citoyens et tous ceux qui préparent l’avenir au sein des collectivités locales, des services de l’État, des entreprises, des associations et de la recherche sur la ville ou sur l’énergie.

 Les défis du futur: regards croisés sur nos mutations technologiques Demoz, F. (2013). Les défis du futur : regards croisés sur nos mutations technologiques. Paris : Nouveau Monde éditions.

Cote : T 173.8 D388d 2013

Résumé:Et si l’énergie, l’éducation, la mobilité, la sécurité, la santé ou l’habitat de demain ne ressemblaient en rien à ce qu’ils sont aujourd’hui ? Comment consommer moins d’énergie tout en assurant le développement durable de la société ? Comment aider l’école à réussir sa mutation numérique ? Comment rendre le transport plus propre et la ville plus durable et simple à vivre ? Comment assurer la sécurité numérique dans le cyberespace ? Comment s’adapter au vieillissement de la population ? Qu’il s’agisse de transition énergétique, numérique, urbaine, sécuritaire ou sanitaire, les enjeux sociétaux qui s’annoncent sont majeurs et dessinent déjà les contours du monde de demain.
Face à ces enjeux, de nombreuses personnalités (industriels, sociologues, philosophes, scientifiques, représentants de la société civile ou de la puissance publique) ont accepté de se rencontrer pour confronter leurs points de vue autour de cinq débats. Dans cet ouvrage de témoignages et de regards croisés, ces acteurs clés nous livrent leur expertise, et leur vision du futur. Ces rencontres aux échanges parfois vifs ouvrent des pistes, proposent des actions concrètes, esquissent des stratégies et ont permis d’assister, parfois, à des convergences inattendues !

DocumentsTransitionEnergetique.pdf

 

 Fortin, M.-J., et al. (2016). La transition énergétique en chantier : les configurations institutionnelles et territoriales de l’énergie. Québec : Presses de l’Université Laval.

Cote : HC 79 D489.2 T772 2016

Résumé:Présentée comme une réponse aux bouleversements climatiques et une alternative à l’usage massif des énergies fossiles, la transition énergétique qui s’amorce fait débat. Dans ses versions les moins exigeantes, elle désigne d’abord et avant tout un processus de très lente sortie du pétrole reposant sur les mécanismes de marché (comme la bourse du carbone), la valorisation des technologies vertes et l’utilisation accrue des formes d’énergie renouvelable. À l’autre bout du spectre de propositions, la transition énergétique renvoie à un ambitieux projet de reconfiguration des modes d’appropriation de l’énergie, ainsi que de diminution globale nette de la consommation énergétique de toute nature.Or, ces choix se matérialisent par des configurations institutionnelles et territoriales spécifiques, qui constituent autant de  » chemins  » de la transition énergétique. Ainsi, loin de s’imposer de manière uniforme, cette transition prendra des formes variées, témoignant de l’état des rapports entre énergie, économie et communautés territoriales. C’est à l’examen de ces formes dans leurs particularités nationales et territoriales, ainsi qu’aux conflits d’acteurs et aux dynamiques institutionnelles qu’elles recouvrent, que souhaite contribuer le présent ouvrage.

Après le pétrole: la nouvelle économie écologique: les alternatives végétales à l'or noir

 

 

 François, L. et É. Rebut (2009). Après le pétrole : la nouvelle économie écologique : les alternatives végétales à l’or noir. Paris : Ellipses.

Cote : TP 318 F825a 2009

Résumé:Nous sommes à l’aube d’un séisme économique qui va sonner le glas d’un siècle de domination du pétrole. Si la crise économique masque la situation du déclin des énergies fossiles avec un prix du pétrole relativement bas, le réveil n’en sera que plus brutal. Avant cette crise, des sommes importantes ont été investies dans des recherches scientifiques visant à trouver des solutions alternatives : éolien, solaire, nucléaire, etc. Les produits d’origine végétale semblent d’ores et déjà constituer une alternative crédible : bioénergies (notamment les biocarburants), chimie végétale et biomatériaux. Cet ouvrage est consacré aux prémices de cette révolution verte, de nature à relancer une dynamique économique, à ses enjeux et à ses conséquences. Il est destiné au plus grand nombre, avec des explications précises mais présentées simplement pour être les plus accessibles possible.

Pluie et énergie

 

 

 Jary, P., et al. (2017). PLUi et énergie: Planification énergie-climat PLUi: quelles articulations? Lyon : Cerema.

Cote : TD 195 D489 P733 2017

Résumé:Le développement des énergies renouvelables répond à de nombreux enjeux pour les territoires, comme la lutte contre le changement climatique, ou l’autonomie énergétique. Le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) peut constituer un outil permettant de favoriser l’implantation d’éoliennes sur le territoire des EPCI.Dans ces différentes fiches, le Cerema détaille de quelle manière chacun des documents constitutifs du PLUi peut contribuer au développement des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, réseaux de chaleur) dans les territoires.Une première fiche fait le point sur les principales évolutions concernant le contenu du plan climat, qui devient le Plan Climat air énergie territoire (PCAET), le SRADDET, document intégrateur comprenant le SRCAE et les nouveaux outils nationaux de planification de l’énergie (SNBC, PPE), et leurs articulations avec le PLUi.
Le développement des énergies renouvelables répond à de nombreux enjeux pour les territoires, comme la lutte contre le changement climatique, ou l’autonomie énergétique. Le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) peut constituer un outil permettant de favoriser l’implantation d’éoliennes sur le territoire des EPCI.Dans ces différentes fiches, le Cerema détaille de quelle manière chacun des documents constitutifs du PLUi peut contribuer au développement des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, réseaux de chaleur) dans les territoires.Une première fiche fait le point sur les principales évolutions concernant le contenu du plan climat, qui devient le Plan Climat air énergie territoire (PCAET), le SRADDET, document intégrateur comprenant le SRCAE et les nouveaux outils nationaux de planification de l’énergie (SNBC, PPE), et leurs articulations avec le PLUi.

Réinventer le feu: des solutions économiques et novatrices pour une nouvelle ère énergétqiue

 

 

 Lovins, A. B. (2013). Réinventer le feu : des solutions économiques novatrices pour une nouvelle ère énergétique. Paris : Rue de l’échiquier.

Cote : HD 9502 E832 L911r F.e 2013

Résumé:Dans Réinventer le feu, Amory Lovins expose concrètement les moyens de basculer dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour chacun des grands secteurs « énergivores » : le transport, le bâtiment, l’industrie et la production électrique. En s’appuyant sur trente années de recherche et de pratique, il démontre que les entreprises, motivées par l’existence d’une source de profit durable, peuvent conduire les Etats-Unis et le reste du monde à se passer complètement de pétrole et de charbon d’ici 2050, et de gaz naturel dans un second temps.Dans son introduction, Amory Lovins écrit : « Pourquoi prendre des mesures aussi radicales ? (…) Pourquoi s’embêter à réinventer le feu ? La réponse peut tenir en peu de mots : pour créer de la richesse (à hauteur de plusieurs milliers de milliards de dollars, comme nous le verrons dans les chapitres suivants), gérer le risque, saisir les possibilités et les solutions qui s’offrent à nous et développer l’innovation et l’emploi. Mais les raisons économiques et sociales plus larges qui justifient de prendre les devants et de remplacer des substances avant qu’elles ne disparaissent sont encore plus convaincantes. Car au-delà des sources de profits, il y a la possibilité de remédier aux faiblesses structurelles de notre économie et aux menaces sur notre santé et sur nos modes de vie. Les raisons justifiant notre abandon des combustibles fossiles sont nombreuses et édifiantes. »

Gouvernance et innovations dans le système énergétique: de nouveaux défis pour les collectivités territoriales

 

 

 Marcou, G., et al. (2015). Gouvernance et innovations dans le système énergétique : de nouveaux défis pour les collectivités territoriales. Paris : L’Harmattan.

Cote : HD 9502 F8152 G719 2014

Résumé:L’objectif de cet ouvrage est de mettre la nouvelle loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (août 2015) en perspective en la confrontant aux problèmes cruciaux de la politique énergétique, notamment dans le secteur de l’électricité : quelles innovations semblent aujourd’hui nécessaires et avec quelle viabilité économique ? Le système énergétique peut-il être décentralisé et quels sont les intérêts en jeu ? Quel est le rôle de l’état et la place des citoyens ? Les « mécanismes de marché » font-ils un marché de l’électricité ?

Énergies renouvelables et agriculture: la transition énergétique

 

 

 Pellecuer, B. (2015). Énergies renouvelables et agriculture : la transition énergétique.  Paris : Éditions France agricole.

Cote : S 494.5 E56 P386e 2015

Résumé:Les agriculteurs et les forestiers se trouvent au premier plan de la lutte contre le réchauffement climatique. Dans ce contexte, comment les aider à pratiquer une agriculture durable qui réponde aux préoccupations actuelles et qui s’inscrit dans la transition énergétique ?Ce guide leur donne toutes les clés pour comprendre les enjeux auxquels ils doivent faire face : qu’ils soient techniques et économiques, politiques ou environnementaux. L’auteur tente d’apporter une réponse en dressant : un panorama synthétique du contexte énergétique et environnemental actuel;  une présentation des opportunités pour l’agriculture en général et pour chaque exploitant agricole en particulier; une présentation des différents types d’énergies renouvelables illustrées par des exemples et des cas concrets au travers : de la biomasse sèche : le bois-énergie, la paille et le grain-énergie, les cultures énergétiques, de la méthanisation et de la production de biogaz, de la biomasse carburant : agrocarburants, huiles végétales, biométhane, de l’éolien, du solaire thermique et du photovoltaïque, de la micro-hydraulique, de la géothermie des pompes à chaleur.

Planning for a new energy and climate future

 

 Shuford, S., et al. (2010). Planning for a new energy and climate future. Chicago, Ill. : American Planning Association.

Cote : HT 165.52 A512 P712 558 2010

Consulter le résumé sur le site de l’éditeur.